Utopie

Ielles voulurent changer le monde.

« C’est décidé, à nous l’aventure ! »

S’écrièrent vingt gaillards et vingt blondes

Qui empruntèrent un coin de nature

Y posèrent sac et idées

Amour joie et simplicité.

Il ne fallut pas dix ans

Pour que naisse un village charmant.

Chacun maniait le mot et le burin

La serpe et la télécommunication.

Ielles se terraient dans un repli pyrénéen

Et mangeaient parfois des champignons.

Bien sûr des discordes explosaient

Qui se réglaient d’un bon mot ou par l’épée

Au pire, on partait en sifflant

Au pire, ignorer le méchant.

Oui, ielles vivaient dans une bulle

Et auraient pu rentrer dans l’histoire

S’ielles n’avaient fini dévorés par des mandibules

En acier que commandaient des pantins dérisoires.

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

A propos Marc Mahé Pestka

Ecrivain, game designer, explorateur de littérature interactive depuis quelques décennies, déjà.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *