complètement clair

ainsi donc vagit la réalité

maladies, rires parfois

une accablante banalité

sans ivresse, une plate joie

la famille comme unique horizon

l’anti-folie, le mur de la prison

un destin tout tracé

mon fils, tu seras rock-star

si tu voulais t’envoler

c’est trop tard

POSITIVONS

l’amour est source pure qui jaillit

tel le rire

du méat

l’amitié le sel du repas

sans vin ! sang rien ?

tordre et crisser ses muscles

l’unique possible fugue

traîné par les soucis

se baisser dos cassé

pour prendre du bout des doigts

la pitance laissée là

par le maître économique

NAN ! j’ai dit POSITIVONS

grâce à notre amour

qui se trace au loin

je n’ai plus le souci

de savoir comment

rhô mais qu’est-ce que je

sous-entends

bon

la musique alors ?

qui tournicote et crie ?

celle qui fait peur

parce qu’elle suinte la vie ?

OUI !

(c’est positif ça ?)

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

A propos Marc Mahé Pestka

Ecrivain, game designer, explorateur de littérature interactive depuis quelques décennies, déjà.

Les commentaires sont fermés.