Une bouteille à ma mère

Avaler des montagnes plus hautes que moi

Puis souffler, admirer les vastes étendues

Se dire que la vie est belle ici-bas,

Et repartir pour jouir de nouvelles vues.

Rencontrer des humains, des histoires si pures

Qu’elles sertissent l’ennui certain de hasards

Polissons. Faire de la vie une aventure,

Un risque démesuré, un joyeux bazar.

Voilà une définition, une incartade,

D’une existence de géant cependant prude

D’une ambition folle mais sans salades.

J’ai combattu pour atteindre ces certitudes

Enfantées par des conjonctions et par l’histoire

Où tu me donnas la force de ma victoire.

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

A propos Marc Mahé Pestka

Ecrivain, game designer, explorateur de littérature interactive depuis quelques décennies, déjà.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *