En attendant la séance

Mais pourquoi encore et toujours

avec les mêmes mots; amour, toujours,

serpents aigles et vautours ?

Rock’n roll, putain, rock’n roll !

Tatouage, bière et gros seins

Harley, hardi, bande de copains

On va avaler la route

Sous nos pneus et casquettes qui cloutent

S’arrêter dans un misérable saloon

S’éclater tout seul la tête et les founes

Rire des flics laugh at les phoques

Les grossièretés de l’époque.

Sans se poser de doute

Avec la tête de nos ennemis jouer au foot.

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

A propos Marc Mahé Pestka

Ecrivain, game designer, explorateur de littérature interactive depuis quelques décennies, déjà.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *