Les cadres

Ils mangent des fœtus et boivent du placenta
Propres dans leur chemise à boutons
Chaussette Chanel et costume Balenciaga
Portant un toast à leur employeur marchand de canons

L’esprit serein, ils célèbrent sans paranoïa
Car ce ne sont pas eux les patrons
Eux ce sont des petits poissons, bon, des piranhas
Ils essayent juste de défendre leur jambon

Peu importe ce qu’il adviendra
Le moment se vole quand il est bon
La planète pourrira
Et eux finiront au Panthéon

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

A propos Marc Mahé Pestka

Ecrivain, game designer, explorateur de littérature interactive depuis quelques décennies, déjà.

Les commentaires sont fermés.