South Park (mobile)

2003. Encore un jeu mobile pre-smartphone, basé sur une licence mythique, sur lequel j’ai défini les mécaniques et construit tous les niveaux.

South Park était constitué de 13 mini-jeux délirants (genre sortir d’une piscine remplie de pipi, empêcher Starvin Marvin de prendre de la nourriture à Cartman etc) et ce fut une joie immense de recevoir les feedbacks de Tray Parker et Matt Stone.

Un grand souvenir : j’avais binge watché 5 ou 6 saisons pour être au top, et surtout la configuration de développement ressemblait à celle des pionniers. Il y avait un codeur, un graphiste et un GD, et à nous 3 nous avons plié le jeu en deux mois.

Au total, le jeu fut téléchargé 700 000 fois, générant 1.5 million de SMS surtaxés.

The Terminator (mobile)

2003. Basé sur la licence, The terminator d’In Fusio était un jeu mobile pre-smartphone. On jouait avec les touches et les graphismes faisaient ce qu’ils pouvaient.

J’ai été Game Designer, toujours en free-lance, sur le jeu, ce qui incluait aussi tout le level design, qui fut bouclé en 1.5 mois et fut téléchargé plus d’un million de fois, générant 3,2 millions de SMS surtaxés.

X-PO : 2089 Cyber Revolution

1998. X-PO est un projet atypique sur Playstation et PC, un jeu ludo-éducatif réalisé pour l’année de la France au Japon, dont le but était de promouvoir les avancées scientifiques de la France et du Japon.

En tant que free-lance Game Designer, j’ai défini le high concept, construit la documentation scientifique, défini les interactions et développé les énigmes éducatives de ce jeu d’aventure.

Un article de Pix’n Love #28 développe l’aventure derrière ce titre, mais un article web de LudoScience permet déjà de se faire une idée.

MI6 sur Newton

1996. MI6 a été mon premier jeu professionnel (avant je me débrouillais sur ma calculatrice programmable Casio en assembleur et basic), commencé lorsque je suis rentré en stage chez Kalisto, en tant qu’assistant responsable marketing.

MI 6 était un jeu dont vous êtes le héros graphique sur Newton, un des premiers Personal Digital Assistant, tactile, l’ancêtre de l’iphone ! Ambiance espionnage (avec des clins d’œil à SAS), clics sur des parties de l’écran pour faire apparaître des indices, nombreux choix (dont une poursuite en voiture hollywoodienne), superbes graphismes de Jean-Marc Emy… ça aurait pu être un super jeu.

Malheureusement, le Newton ne reçut pas l’accueil qu’il méritait (un peu trop en avance peut-être) et le jeu qui était en beta fut annulé.

Premier jeu, première annulation… la dure loi du jeu vidéo s’offrait à moi dans toute sa splendeur.