moment of terror is the beginning of life

la première fois que j’ai embrassé une fille la première fois que j’ai touché des seins la première fois que j’ai introduit le rat chaque fois que j’ai joué avec mon noyau acumbens le premier match de rugby et les bastons à chaque examen, scolaires, médicaux (ah le test VIH !) la première fois que j’ai trimballé du shit sur moi lorsque je lisais le Traité Elémentaire des Sciences Occultes la première fois que je me suis couché sur un billard quand j’ai décidé de suivre le chemin

elle ne m’a pas giflé et je ne me suis pas transformé en monstre lubrique j’ai souvent gardé le contrôle et surfé sur la légèreté et parfois connu l’insouciance et la douleur de la biture sévère malgré mes rêves de gloire ou de déchéance, je réagissais comme je le devais, simplement, équipier fidèle j’ai raté des épreuves, réussi d’autres je me suis fait arrêté au bout de dix ans et le douanier s’en foutait de mon petit g mon imaginaire s’est enrichi de constructions chimériques, que je dompte à volonté

je vis

j’écris

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

A propos Marc Mahé Pestka

Ecrivain, game designer, explorateur de littérature interactive depuis quelques décennies, déjà.

Les commentaires sont fermés.