Le chercheur de trésor

le chercheur de trésor

les yeux humides et la langue

pleine de boue

les mains calleuses rugueuses tailladées

tamise à tâtons les tétons de la terre

aveugle et ruisselant sous la pluie

qui pleure à gros bouillons dans ses rides amères

il avance à travers la jungle le désert et la montagne aux névés bleuis

titube en boitant sans jamais s’arrêter

son trésor si retiré et pourtant à portée

au sommet du sinistre tertre

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos Marc Mahé Pestka

Ecrivain, game designer, explorateur de littérature interactive depuis quelques décennies, déjà.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *