Hagards du nord

Des rivières rhizomateuses ravinent les corps échauffés
Dans le froid indigo et cassant des aurores boréales,
Un pack de géants se rassemble
Autour de pierres brûlantes
Et jongle avec des crânes luisants, désormais polis
Vestiges d’un passé perdu et violent
Les couilles pendent quelques pouces en dessous
Des stalactites baveux de leur barbe blonde
Sauvages et sacrés, ils rigolent entre hommes
À l’équilibre entre honneur et stupidité
Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos Marc Mahé Pestka

Ecrivain, game designer, explorateur de littérature interactive depuis quelques décennies, déjà.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *