pas rugissants

quarante balais

tu croyais que c’était gagné

femme, enfants, boulot

métro, sécurité, métro, dodo

assurance éternité

malgré les rides, le ventre rond

malgré les moments vides d’érection

la moitié d’un destin

un quasi mi-tin

hé bien non

c’est raté

tu n’as pas encore assez joué

pour gagner son pardon

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos Marc Mahé Pestka

Ecrivain, game designer, explorateur de littérature interactive depuis quelques décennies, déjà.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *