La fièvre du Baron Samedi soir

Envapé de trompe-couillon

L’œil du tigre et sa dent au cou

Je me vêts et viens

De mes plus beaux atours

Pour aller à la chasse

Au topinambour

Chemise Yves Saint Martin

Chaussettes Artengo

Moule-bite en Klein

Pour l’oxymore de chair

Dji star skinny

L’évidence

Mise en valeur du boule

Je me mire sous toutes les facettes

Et pense

Que je me mettrais bien

Si j’ai rien pêché demain

Qu’est-ce que je suis bon

Ma mère

Me voilà prêt

Affûté

Le Macumba

Me tend les bras

Taggé , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos Marc Mahé Pestka

Ecrivain, game designer, explorateur de littérature interactive depuis quelques décennies, déjà.

Les commentaires sont fermés.