La confiote

J’aime vraiment
Voire adore
Faire la confiote
De fraises
Enfant
Je passais des jours
À les ramasser
Puis une matinée
À les équeuter
Enfin, coupées
Arrosées de sucre
Elles mijotaient
Je regardais
L’écume se former
Des heures durant
Dans les bassines
De cuivre
Et prélevais
Ou plutôt
Chapardais
Régulièrement
Un avant-goût
Du paradis
Sauf qu’aujourd’hui
J’ai pas le temps
De m’émoustiller
En trente minutes
Le paradis
Est pesé, emballé
Grâce à mon Thermomix
De métro mec
Et mes fraises bios
De bobo
Déjà cueillies
Mais vraiment j’adore
Toujours autant
Faire la confiture
Peut-être à cause
De l’apprêtage
Et de la part des anges
Qui, proportionnellement
Ne s’en sort pas trop mal

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

A propos Marc Mahé Pestka

Ecrivain, game designer, explorateur de littérature interactive depuis quelques décennies, déjà.

Les commentaires sont fermés.