force de l’enfance

j’avais très envie de t’envoyer

coude dans la gueule

poing dans les côtes

genou dans couille

et ça m’aurait soulagé toute la tension

que tu avais allumée

en moi

je te trouve encore indigne à corriger

ramener dans le droit chemin

mais il faut progresser

agrandir le cadre

en rire en pleurer

et peut-être moins pire

parce que c’est ça la force de l’enfance

oublier tout de suite

et passer à autre chose

merci la chair de ma chair en partie

de me le rappeler

Taggé , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos Marc Mahé Pestka

Ecrivain, game designer, explorateur de littérature interactive depuis quelques décennies, déjà.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *