aujourd’hui

aujourd’hui

j’avais dit que je mourrais

crucifixion bien établie

assermentée au gré des tragédies

que je me suis jouées

car il fallait être fils de

gravé au front à l’aura

la déréliction

car il fallait croire

au drame

qui n’affecte que les dieux

car il fallait un programme

pour avancer un peu

mais aujourd’hui

je suis en vie ici et main tendue

des si en scies en litanie

pour créer les conditions

de l’a-filiation

la rédemption

me sauver pour de bon

et le monde

ne suffit plus

Taggé .Mettre en favori le Permaliens.

A propos Marc Mahé Pestka

Ecrivain, game designer, explorateur de littérature interactive depuis quelques décennies, déjà.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *